2014 : un grand happening culturel

Étaient présents : Yvonnick, Jean Vindras, Nadine Anis, Laurent Bouro, Topaz, Patrice Giraudeau, Alban Lanore, Laurent Garreau, Lloma, Philippe Bréchet, Nikita, Jean Luneau, Edwige Bijeau, Christian Bijeau, Papadom, Azeline Tolmbaye.

 

1 400 visiteurs, 18 artistes, 20 bénévoles

En septembre 2014 pour sa quatrième édition, 1400 visiteurs (950 en 2011) ont déambulé dans une rue du Paradis fleurie et colorée pour l’occasion. Le public a pu apprécier la qualité des œuvres présentées, leurs mises en scène dans des lieux pittoresques ainsi que le contact chaleureux des 18 artistes exposants.

La nouveauté résidait dans l’arrivée des arts vivants dans l’Enfer au Paradis. Danse contemporaine, théâtre et jazz ont fait leur entrée à Savonnières, pour une fête artistique toujours plus complète et fascinante. Ce nouveau succès a conforté l’organisation dans sa volonté de poursuivre sur sa lancée. En trois ans, l’Expo d’Enfer au Paradis a su s’imposer comme un moment de belle rencontre entre l’art moderne sous toutes ses formes et le grand public. Mais l’expo est aussi un dénominateur commun pour les habitants du village, qui se déclarent ravis de découvrir les richesses cachées de Savonnières, et de voir pour un week-end leur commune devenir un haut-lieu de culture contemporaine.

 

Une Expo d’Enfer a pris de la hauteur !

L’organisateur Philippe Bréchet a pour coutume de présenter des œuvres « grands formats » à l’entrée de Savonnières. Suite au succès de l’année précédente, l’opération a été répétée pour l’édition 2014 avec l’artiste Jean Vindras. L’artiste est intervenu auprès des écoles et des centres aérés afin de faire vivre pleinement ses œuvres. Cette exposition monumentale permet deux ambiances différentes, entre un côté de l’événement qui présente des expositions intimistes dans des maisons et troglodytes, et de l’autre, un jardin public avec des œuvres au format XXL. Une manière de plonger toute la ville dans l’esprit artistique et de prolonger cet événement !